communiqué de presse

Plusieurs cerveaux valent mieux qu’un seul : Le nouvel arbitre cognitif de Nuance connecte les assistants virtuels de la maison, l’automobile et l’entreprise.

La nouvelle fonctionnalité alimentée par l’intelligence artificielle crée une expérience utilisateur simplifiée en permettant une interaction transparente entre les assistants virtuels et les assistants IoT populaires, les services de contenu tiers, etc.

Paris, France - 03 janvier 2018Nuance Communications, Inc. (NASDAQ: NUAN) annonce son arbitre cognitif, une nouvelle capacité d’intelligence artificielle, qui résout l'un des plus grands défis des consommateurs dans le monde connecté d'aujourd'hui: le besoin d'apprendre et de se souvenir des capacités spécifiques et du vocabulaire de plusieurs assistants répartis sur différents services et appareils. L'arbitre cognitif de Nuance résout ce défi en connectant et en intégrant des assistants virtuels disparates, des services tiers et du contenu via une interface unique qui couvre l'écosystème automobile, maison intelligente et Internet des Objets (IoT) pour accomplir des tâches complexes et améliorer l'expérience de l’utilisateur.

L’arbitre cognitif est au cœur de la vision de Nuance d’un monde où de multiples assistants virtuels collaborent au service d’utilisateurs via une IA conversationnelle intelligente et efficace. L’arbitre cognitif optimisé par l’IA de Nuance crée un hub intelligent qui écoute, comprend et achemine la requête d’un utilisateur à l’assistant ou au service de contenu le plus compétent pour accomplir la tâche. Par exemple, un automobiliste peut s’adresser à l’assistant embarqué hautement spécialisé pour demander sa direction ou écouter de la musique, mais aussi pour faire des demandes qui seront acheminées vers d’autres assistants tiers en charge des tâches de shopping, de commandes alimentaires, de services bancaires personnels, etc.

« D’ici à 2020, on comptera 26 milliards de dispositifs connectés compétents et intelligents, armés d’assistants virtuels conversationnels qui gèrent quasiment toutes les expériences de consommation envisageables. Ces assistants ont tous des forces et des spécialités, mais ils communiquent rarement entre eux ou avec d’autres terminaux, et c’est le consommateur qui est perdant. De plus, les marques sont forcées de faire des choix radicaux entre le développement de leurs propres assistants hautement spécialisés ou l’utilisation d’assistants généralistes ouverts », déclare Kenneth Harper, vice-président en charge des solutions émergentes chez Nuance. « L’introduction de la fonctionnalité d’arbitre cognitif de Nuance remédie au problème en permettant à nos clients de proposer leurs propres expériences distinctives aux utilisateurs, tout en offrant l’interopérabilité avec d’autres assistants qui délivrent des services. C’est gagnant-gagnant pour tous les membres de l’écosystème et surtout pour les hommes qui achètent et utilisent les produits et services de nos clients. »

L’arbitre cognitif permet aux assistants virtuels spécialisés de Nuance de s’adjoindre les services d’autres assistants virtuels grand public. Par exemple, Nuance intègre déjà son assistant hautement spécialisé d’engagement client Nina à Amazon® Alexa™, et a annoncé aujourd’hui Nina for Google Home. Les clients de Nuance, y compris les banques, compagnies aériennes, fournisseurs de services de télécommunications et détaillants, qui déploient Nina avec les capacités d’arbitre cognitif peuvent désormais se doter d’une toute nouvelle façon de délivrer un service supérieur dans la maison connectée – via Amazon Alexa ou Google Home – tout en gardant le contrôle de l’expérience de la marque ainsi que des données des consommateurs d’une façon économique.

Parmi les principales fonctionnalités de l’arbitre cognitif citons :

·       La possibilité de connecter des assistants séparés optimisés par Nuance, ainsi que des assistants mainstream comme Amazon Alexa et Google Home, pour exécuter des requêtes et accomplir des tâches

·        Le traitement explicite et implicite des requêtes des utilisateurs ; par exemple, un utilisateur peut dire « Demander quel est le solde de mon compte bancaire », ou « Combien reste-t-il sur mon compte courant ? » et obtenir le même résultat, sans devoir faire référence nommément à un assistant ou un service spécifique

·        La possibilité d’apprendre automatiquement les préférences au fil du temps, si bien que l’arbitre sait quel assistant ou service de contenu l’utilisateur préfère pour des tâches spécifiques

·        La compréhension contextuelle de toutes les tâches effectuées par n’importe quel assistant, permettant aux utilisateurs de modifier les tâches précédentes, comme « Annuler ma dernière commande »

·        L’intégration de plusieurs services et agents simultanément pour exécuter une série de tâches complexes, comme « Commander mon plat chinois habituel après ma dernière réunion du jour »

« La nécessité que « votre agent puisse appeler mon agent » est un problème connu des marques, des développeurs de bots et des utilisateurs sur le marché des assistants intelligents », explique Dan Miller, analyste en chef chez Opus Research. « L’arbitre cognitif de Nuance est une solution qui tombe à point nommé pour accélérer la capacité de chaque agent virtuel à supporter les recherches conversationnelles, demandes de support et de commerce. »

L'arbitre cognitif est maintenant disponible dans le cadre de la Nuance Virtual Assistant Platform qui alimente ses solutions Dragon Drive et smart home, ainsi que Nina, l'assistant virtuel pour l'engagement client, et l'assistant virtuel Dragon Medical. Dragon Drive alimente plus de 200 millions de voitures actuellement sur les routes dans plus de 40 langues, créant des interfaces homme-machine conversationnelles pour Audi, BMW, Daimler, Fiat, Ford, GM, Hyundai, SAIC, Toyota et plus encore. En outre, Nuance est un leader reconnu dans la fourniture de solutions IA automatisées et intelligentes aux grandes entreprises dans le monde avec plus de 6 500 entreprises utilisant les technologies de libre-service de Nuance, traitant environ 16 milliards de transactions chaque année. L'arbitre cognitif sera présenté au Consumer Electronic Show (CES) de 2018 à Las Vegas du 9 au 12 janvier 2018.

Pour plus d’information, visitez www.nuance.com/mobile/cognitive-arbitration 

A propos de Nuance Communications, Inc.

Nuance Communications, Inc. (NASDAQ: NUAN) est à la fois précurseur et leader dans les innovations conversationnelles et cognitives apportant l’intelligence artificielle (IA) dans le quotidien des particuliers et entreprises. L’entreprise propose des solutions pouvant comprendre, analyser et répondre au langage humain afin d’améliorer la productivité et d’amplifier les capacités humaines. Avec une expertise de plusieurs dizaines d’années dans l’intelligence artificielle, Nuance collabore avec des milliers d’entreprises dans différents secteurs – santé, télécommunications, automobile, finance, distribution – pour offrir de meilleures expériences à leurs clients finaux et leurs employés. Pour plus d’informations, rendez-vous sur www.nuance.fr

 

Nuance et le logo Nuance sont des marques commerciales ou des marques déposées de Nuance Communications, Inc. ou de ses filiales aux Etats-Unis et/ou d’autres pays. Tous autres noms d'entreprises ou noms de produits peuvent être des marques déposées de leurs propriétaires respectifs.

 

Contacts presse:
Hotwire PR pour Nuance

NuanceFR@hotwireglobal.com

Noémie Minster / Aurélie Kouider / Elise Martin

01 43 12 55 73 / 66 / 77


   France